Ronger vos ongles: plus néfaste que vous ne le croyez!

Vous arrive-t-il parfois de vous ronger les ongles, par stress ou ennui? Cette habitude, dont il est si difficile de se défaire, n’est pas sans conséquences. Outre celle de provoquer des blessures aux doigts, vous vous trouvez aussi à fragiliser l’émail de vos dents. Cette manie qui vous habite peut-être au quotidien pourrait aussi avoir un impact désagréable sur votre bouche et la santé de vos gencives, ainsi que sur l’articulation de la mâchoire. Il est donc important d’être bien avisé et de connaître les différentes possibilités qui s’offrent à vous afin de vous débarrasser de votre mauvaise habitude.

 

Conséquences de l’onychophagie

L’onychophagie, où le fait de se ronger les ongles, a des effets plus néfastes que l’on pourrait croire. Déjà, les impacts physiques répétés qu’ont les dents sur les ongles peuvent créer des microtraumatismes qui, éventuellement, pourraient mener à des fractures de l’émail de vos dents. Évidemment, ces petites cassures seront superficielles au départ. Toutefois, si vous ne prenez pas les précautions nécessaires, il y a de fortes chances que ces bris répétés puissent nécessiter la réparation d’une ou plusieurs dents. De plus, puisque l’émail joue en quelque sorte le rôle du bouclier des dents, sa dégradation mènera à une sensibilité dentaire accrue.

En ce qui concerne le muscle de la mâchoire appelé «temporo-mandibulaire», comme il est directement lié aux mouvements de votre mâchoire, il pourrait souffrir d’inflammation et de tensions musculaires causées par le rongement quotidien de vos ongles. Progressivement, vous pourriez même en venir à avoir de la difficulté à mâcher ou tout simplement, à fermer les dents ensemble.
Outre les conséquences causées par la répétition de mouvement, d’autres désagréments peuvent survenir au niveau bactérien.

En effet, comme nos ongles amassent de multiples particules au cours d’une journée, il est certain que les bactéries présentes sous vos ongles affectent votre santé en général, votre santé buccodentaire et plus particulièrement, vos gencives. Ces bactéries gênantes pourraient provoquer de la gingivite (inflammation de vos gencives) ou encore, des ulcères et même une possibilité d’herpès buccal. De plus, les multiples traumatismes qui surviennent autour de l’ongle peuvent considérablement augmenter le risque d’infections virales ou bactériennes.

 

Astuces pour cesser de ronger vos ongles

La première chose à faire est plutôt sur le plan psychologique. Il est donc tout d’abord important de prendre conscience de cette habitude. Ensuite, il vous faudra réfléchir dans quelle(s) situation(s) l’envie de vous ronger les ongles se fait sentir. Déjà, cette évaluation de la situation vous permettra de diminuer la fréquence de votre habitude. Afin de vous aider à délaisser cette dernière, plusieurs produits peuvent vous être utiles. Il existe un vernis à ongles en vente libre, dont le goût est très amer afin de vous enlever l’envie d’y remettre vos dents. Aussi, certaines personnes collent un pansement ou un papier collant sur les ongles, afin de se rappeler à l’ordre lorsque l’envie de ronger se fait sentir. Finalement, pour ceux dont la pratique est provoquée par les épisodes particulièrement stressants, n’hésitez pas à opter pour des balles anti-stress, de la méditation, etc. L’important est surtout d’y aller à votre rythme et de garder confiance!

 

Bref, arrêter de se ronger les ongles a de nombreux effets bénéfiques… En plus de garder vos dents et votre bouche en santé, vous aurez la chance de pouvoir compter sur une magnifique manucure! 😉



← Retour au Blogue